Bienvenue à Saint-Malo

L'histoire de Saint-Malo remonte à l'antiquité, où cette région correspond à l'ancien centre maritime du peuple gaulois des Coriosolites, installés à la cité d'Aleth (actuel Saint-Servan). Sous l'influence des Romains, la ville de Corseul, dans les terres, se développe aux dépens de la cité d'Aleth. Aleth reste un port important et à la fin du IIIe siècle les Romains choisissent de le fortifier. À cette époque, face à Aleth, l'île de la future Saint-Malo est encore inhabitée.

Saint-Malo doit son nom au moine gallois Mac Low qui, vers le VIe siècle, devint évêque d'Alet, berceau antique de la ville actuelle fondée au milieu du XIIe siècle sur un îlot rocheux voisin.

  • Rd
  • Rd
  • Rd
  • Rd
  • Rd
  • Rd
  • Rd
  • Rd

Saint-Malo, plusieurs millénaires d'Histoire...

L'histoire de Saint-Malo remonte à l'antiquité, où cette région correspond à l'ancien centre maritime du peuple gaulois des Coriosolites, installés à la cité d'Aleth (actuel Saint-Servan). Sous l'influence des Romains, la ville de Corseul, dans les terres, se développe aux dépens de la cité d'Aleth. Aleth reste un port important et à la fin du IIIe siècle les Romains choisissent de le fortifier. À cette époque, face à Aleth, l'île de la future Saint-Malo est encore inhabitée.


Lors du retrait de l'armée Romaine (le 16 janvier 423), Alet subit de nombreuses attaques venues du Nord. C'est ensuite que saint Maclow, venant de l'actuel Pays de Galles, s'installe sur le rocher qui prendra le nom de rocher de St Malo en 541.
Alet continue de se développer jusqu'à la fin du premier millénaire où, après plusieurs attaques des Normands, la ville est durablement affaiblie. Au milieu de XIIe siècle, le siège épiscopal d'Alet est déplacé sur le rocher de Saint-Malo, mais on ne sait si l'arrivée de l'évêque précède ou suit la première urbanisation de Saint-Malo. Cet événement marque néanmoins la fin de la grandeur d'Alet. Désormais, la position stratégique du port est l'objet de conflits entre la Bretagne et le royaume de France. En 1490, la ville en profite pour proclamer son indépendance et devient une cité-état pendant quatre ans. Après un bref passage aux mains du roi de France au début du XVe siècle, Saint-Malo est définitivement annexée de la Bretagne à la France en 1493.
C'est avec la découverte des Amériques et le développement des échanges commerciaux avec les Indes que Saint-Malo prend son envol économique et s'enhardit considérablement. Les armateurs deviennent plus nombreux et des personnages de cette époque font la renommée de la ville. Jacques Cartier découvre et explore le Canada, les corsaires harcèlent les marines marchandes et militaires ennemies, tels Duguay-Trouin, puis un peu plus tard Surcouf. D'autres s'illustrent dans les sciences, tel Maupertuis, ou dans les lettres et la politique comme Chateaubriand. Modification du style de vie, les armateurs se font construire de belles demeures particulières appelées Malouinières.

L'essor de Saint-Malo trébuche à la Révolution française qui ne l'épargne pas. Saint-Malo continue cependant de développer la pêche, en particulier la Grande Pêche vers Terre-Neuve. À la fin du XIXe et au Xxe siècle, Saint-Malo développe son tourisme, notamment grâce à ses plages. Lors de la Seconde Guerre mondiale, Saint-Malo est particulièrement touchée, la ville est dévastée à 80% par des incendies en 1944. Presque entièrement reconstruite à l'identique après la guerre, Saint-Malo est aujourd'hui un important centre touristique estival, également port de commerce, de pêche et de plaisance.

Personnages célèbres:

Jacques Cartier (1491-1557), découvreur et explorateur du Canada (Nouvelle-France) ;
Le père François Nepveu (1639-1708), jésuite et écrivain français ;
René Duguay-Trouin (1673-1736), corsaire, Lieutenant-Général de la Marine sous Louis XIV ;
Pierre Louis Maupertuis (1698-1759), mathématicien et astronome ;
Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais (1699-1753), navigateur et administrateur des Mascareignes ;
Julien Offray de La Mettrie (1709-1751) médecin et philosophe ;
Bernard Thomas Tréhouart (1754-1804), armateur et maire de la ville;
François-René de Chateaubriand (1768-1848), écrivain, diplomate ;
François Broussais (1772-1838), médecin ;
Robert Surcouf (1773-1827), marin, commerçant, armateur, corsaire ;

Les incontournables du charme malouin !

  • Fort du Petit Bé

    Fort du Petit Bé

    Le fort a été construit au XVIIe siècle. Il faisait partie d'une ceinture défensive conçue par Vauban et destinée à protéger la ville de Saint-Malo d'attaques des escadres ennemies.

  • Le Fort National

    Le Fort National

    Le Fort National "Anciennement appelé Fort Royal et aussi Fort Impérial" est un bastion situé sur une île de Saint-Malo. Le fort faisant face au château de st-malo est accessible à marée basse.

  • Le Grand bé

    Le Grand bé

    Le Grand Bé est une île malouine située au pied des remparts de Saint-Malo. Elle devient presqu'île à marée basse permettant un accès au tombeau de Chateaubriand.

  • Cathédrale de Saint-Malo

    Cathédrale de Saint-Malo

    La cathédrale Saint-Vincent-de-Saragosse de Saint-Malo est une ancienne cathédrale catholique romaine. Siège de l'ancien évêché malouin, son architecture mélange les styles roman et gothique.

  • Les vedettes malouines

    Les vedettes malouines

    Ancrée dans le patrimoine maritime local, quelques soient les compagnies maritimes à travers le temps, les vedettes de Saint-Malo ont sillonnées la côte d'émeraude et au delà...

  • Le barrage de la Rance

    Le barrage de la Rance

    L'usine marémotrice de la Rance est une centrale électrique française tirant son énergie de la force de la marée. Le barrage marne la mer avec une dénivellation entre pleine mer et basse mer qui atteint 7,50 m.

  • La Tour Solidor

    La Tour Solidor

    La tour Solidor est un donjon fortifié composé de trois tours réunies par de petites courtines et est situé au débouché de la Rance dans la commune de Saint-Malo, quartier de Saint-Servan.

  • Cotre corsaire Le Renard

    Cotre corsaire Le Renard

    Le Renard était un voilier du XIXᵉ siècle, de type cotre à hunier. A Saint-Malo, le Renard fut le dernier navire armé pour la course par le très célèbre corsaire malouin Robert Surcouf.

  • La Cité D'Aleth

    La Cité D'Aleth

    Aleth ou cité d'Aleth fut un temps la capitale du peuple celte des Coriosolites, puis fut une place forte gallo-romaine, une ville au Moyen Âge et enfin une forteresse dans les siècles suivants.

  • Digue du Môle des Noires

    Digue du Môle des Noires

    Véritable enseigne malouine, la légende évoque des femmes de marins, toutes de noir vêtues, qui s'y rendaient pour attendre le retour de leurs maris embarqués sur les Terre-Neuvas.

  • Cathédrale Saint-Pierre d'Aleth

    Cathédrale Saint-Pierre d'Aleth

    Les vestiges retrouvés d'une église carolingienne ont été dégagés mais le site a révélé également les restes d'un édifice gallo-romain du IVe siècle ainsi qu'un important mobilier archéologique.

  • Port de Saint-Malo

    Port de Saint-Malo

    Le Port de Saint-Malo ceinture la cité corsaire avec ses différents bassins portuaire. Sport, Plaisance, Pêche, Croisière, Commerce, Industrie... Tout ce qui flotte est a St-Malo !

  • La pointe de la Varde

    La pointe de la Varde

    Pointe rocheuse et site naturel protégé culminant à 32 m au-dessus de la mer, La pointe de la Varde offre un des plus beaux points de vue sur la baie de Saint-Malo et la côte d'Émeraude.

  • Havre de Rothéneuf

    Havre de Rothéneuf

    Espace naturel protégé accessible aux confins du quartier de Rothéneuf, Le Havre de Rothéneuf tirerait son nom d’une illustre famille de corsaires qui y abritait leurs bateaux.

  • île de Cézembre

    île de Cézembre

    Cézembre est une île située en baie de Saint-Malo. Comblée par une histoire militaire dense, l'île est de nos jours prisée pour sa pêche et sa plage exposée plein Sud face à St-Malo.

  • Phare des Bas-Sablons

    Phare des Bas-Sablons

    Datant de 1868, le phare des Bas-Sablons se trouve sur le quai de la plage des Bas-Sablons dans le quartier Saint-Servan. C'est l'un des quatre phares principaux de la baie de Saint-Malo.

  • Château de Saint-Malo

    Château de Saint-Malo

    Le château / musée / mairie de Saint-Malo est un édifice magnifique édifié entre le XVe siècle et le XVIIIe siècle par les ducs de Bretagne pour assurer leur tutelle sur la ville de Saint-Malo.

  • Remparts de Saint-Malo

    Remparts de Saint-Malo

    Les remparts de Saint-Malo sont une muraille de granit qui ceinture la ville. Cette enceinte médiévale fut construite à partir du XIIᵉ siècle par l’évêque d’Aleth Jean de la Grille.

  • Le Cimetière maritime

    Le Cimetière maritime

    Un jolie détour vers les vestiges de l'histoire martime de la baie de Saint-Malo et au delà... Anciennes vedettes et vieux chalutiers du siècle dernier dressent encore leurs flans pour une ultime parade...

  • Château de la Briantais

    Château de la Briantais

    Le château et le Grand Parc de la Briantais sont un vaste domaine visitable de 27 hectares, surplombant l'estuaire de la Rance, situé dans le quartier de Saint-Servan à Saint-Malo.

  • Découvrir la ribambelle culturelle malouine

Côte d'Emeraude & Pays de Rance

  • Perle de la Côte d'Emeraude

    Cancale bénéficie d'une position avancée sur la côte et doit la plupart de ses ressources à la mer. Cancale est un très important "centre de pousse et d'affinage des huîtres".

     

     

  • Charme anglais sur émeraude

    La station balnéaire de Dinard est une station balnéaire réputée, particulièrement auprès des Britanniques, pour ses villas Belle Époque et le Festival du film britannique qui s'y tient chaque année.

  • Du frémur à la côte d'Emeraude

    Ancien village de pêcheur, Saint-Briac sur Mer est une très charmante commune aux multiples facettes. Les paysages briacins n’ont d’ailleurs pas manqué d’inspirer de nombreux artistes peintres.

     

  • Cité Médiévale sur Rance

    La ville de Dinan est fortifiée par une ceinture de remparts et était défendue par un imposant château. Point stratégique pour la circulation entre la Normandie et la côte nord de Bretagne.

  • Découvrir la Côte d'Emeraude...
Back to top